C'est quoi, une technologie écologique ?

photo C'est quoi, une technologie écologique ?

La technologie prend une part importante dans la vie de tous les jours, aussi bien à la maison qu'au bureau. L'écologie est tout aussi au cœur des débats sociaux sur l'environnement et l'avenir de la planète. Peut-on concilier la technologie et l'écologie ? Voici quelques éléments de réponse.

La technologie au service de l'écologie

Les professionnels sont unanimes : la technologie pollue ! Les objets issus des nouvelles inventions numériques et technologiques représentent 2% des émissions de gaz carbonique à travers la planète. Et cela risque de s'aggraver dans les années à venir puisque la technologie avance à grand pas. C'est pourquoi la notion de technologie écologique voit le jour avec les contraintes qui l'entourent.

Ce concept de technologie écologique est la réponse à la nécessité de réduction de l'empreinte des actions menées sur l'environnement. C'est ainsi que le mouvement Green IT est lancé dans une optique de numérique responsable. Les matériels technologiques doivent ainsi être conçus avec le moins d'impact écologique possible. Le domaine de la téléconférence est un des exemples concerts de ce concept. Au lieu de se déplacer pour les réunions, on privilégie la vidéoconférence.

Réinventer les habitudes

La technologie écologique réinvente les habitudes car on lit, par exemple, un document plutôt que de l'imprimer. Cela évite la surconsommation de papiers et donc l'effet néfaste de la production papetière sur l'environnement. Le low tech est la réponse apportée pour utiliser des procédés plus naturels. On peut ainsi créer des objets plus simples, répondant à des usages précis et recyclables.

Le recyclage s'avère être essentiel puisque les objets en panne seront utilisés pour créer d'autres matériels. Cela évite non seulement le gaspillage mais surtout l'amoncellement des déchets qui porte atteinte à l'équilibre environnemental. Le recours raisonné à la technologie prend également part à cette notion.

La technologie écologique est contraire à l'obsolescence programmée. En effet, cette dernière pousse les consommateurs à acheter davantage. Cette situation favorise la production en masse avec des usines qui tournent à plein régime. Cela provoque bien évidemment des effets négatifs sur la sauvegarde de la planète.

Une attitude à adopter

Au-delà de la question de production et de consommation responsable, c'est une attitude qu'il faut adopter. On peut, à chacun de notre niveau, contribuer à faire avancer la technologie écologique en adoptant quelques reflexes. Débrancher les matériels non utilisés peut, par exemple, générer des économies d'électricité. En bout de chaîne, cette attitude permet d'optimiser la consommation et la production d'énergie à la source.

Si chacun adopte une attitude responsable, le résultat sera certainement visible dans les années à venir. Il ne s'agit pas de se priver mais de consommer selon les besoin pour vivre dignement et non dans l'excès. Cette démarche écologique, André-Jacques Auberton-Hervé l'a amorcée depuis 1992 avec son entreprise de production de silicium. Il participe à la technologie écologique en produisant des solutions qui privilégient la consommation d'énergie responsable.

Grâce à des initiatives vertes et vertueuses, la planète peut être épargnée par une destruction rapide due à la surconsommation et à la pollution. Reste à voir si cette technologie écologique est juste un effet de mode ou une prise de conscience mondiale.